Eviter les pièges du rachat de crédit

26 avril 2011, Comments 0

Les pièges du rachat de creditsUn ménage a généralement recours au rachat de crédit afin de se parer contre les risques du surendettement. Cette opération comporte cependant plusieurs menaces latentes pouvant conduire à l’effet inverse. Il convient donc aux ménages d’identifier ces véritables pièges afin d’éviter les mauvaises surprises.

Le principe du rachat de crédit

Le rachat de crédit est un dispositif mis en place pour que les ménages dont le taux d’endettement est particulièrement élevé puissent éviter de tomber dans une situation de surendettement. Un individu est dit dans une situation de surendettement lorsqu’il ne peut plus faire face aux dettes non professionnelles qui lui incombent. Ces dettes concernent les charges dites de ménages, nécessaires à la vie quotidienne à savoir le loyer, les différentes factures mais aussi les différents crédits contractés.

Avec le rachat de crédit, l’établissement de crédit offre à son client la possibilité de diminuer le montant des remboursements mensuels à sa charge en regroupant une partie ou la totalité des crédits en cours (crédits immobiliers, crédits à la consommation ou crédits revolving) afin d’en allonger la période de remboursement. Avec l’importance qu’ont prise les crédits de nos jours, cette opération se présente comme une solution pour s’assurer un reste à vivre plus important ou tout simplement pour se lancer dans un nouveau projet. Plusieurs établissements de crédit proposent ainsi le rachat de crédit à leurs clients. Seulement, cette opération recèle des inconvénients qui peuvent s’avérer être très fâcheux pour le contractant. Se lancer dans un rachat de crédit nécessite beaucoup de prudence

Comment éviter les pièges du rachat de crédit

Avant toute chose, il faut savoir reconnaitre les menaces que peuvent cacher une offre de rachat de crédit. Il y a les frais inhérents à l’opération qui, dans certains cas, peuvent être trop importants. Il faut ensuite se pencher sur les taux proposés. Attention à ne pas se laisser séduire par les taux d’appel alléchant qui cache une période de remboursement minime. Par ailleurs, il ne faut pas se laisser facilement impressionner par le discours des courtiers et ne pas accepter la première proposition venue.

En somme, avant de se lancer dans un rachat de crédit, il faut avoir toutes les cartes en mains dans le choix des établissements auprès desquels on entend présenter sa demande. Pour cela, des comparateurs sont disponibles sur Internet. Le but est ainsi de faire jouer la concurrence afin de dégager l’offre la plus avantageuse.

GD Star Rating
loading...
Eviter les pièges du rachat de crédit, 3.8 out of 5 based on 6 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *